La méditation du jour - 11 décembre 2018


Leçon animalière 2 !

 

Psaumes 42.1 (ou 42.2 selon les versions) - Comme une biche soupire après des courants d’eau, ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu !

 

Notre relation avec le Seigneur devrait toujours être à cette image. Il n'a jamais été question, pour Dieu, que nous soyons des êtres religieux observant une longue liste de règles. Ce qui passionne le Seigneur, c'est de trouver en nous ces soupirs motivés par l'amour. L'être humain, dans son égarement, a soif de plaisirs, de possessions, de pouvoir... alors qu'une seule chose peut combler la soif de son âme : retrouver l'intimité avec son Créateur.

 

Pour se désaltérer, la biche doit sortir de son environnement protecteur et « s'exposer ». Notre confiance en notre Dieu devrait nous amener à nous exposer. Personne ne peut faire un voyage sans faire un premier pas. Personne ne peut remporter une victoire sans livrer bataille. Personne ne peut construire sans acheter au préalable les matériaux nécessaires. Ces soupirs après le Seigneur doivent nous sortir de notre zone de confort. N'ayons crainte, Il veille sur nous comme sur la prunelle de Ses yeux.

 

Le Seigneur veut se dévoiler bien plus que nous ne pouvons l'imaginer. Mais pour cela, nous devons mettre en pratique ce que Jésus nous a dit : « Demander, chercher et frapper » (Matthieu 7.7). Demander à ce qu'Il abreuve notre âme de son amour, chercher Sa présence rafraîchissante, frapper les portes closes qui veulent nous séparer de Lui afin qu'elles volent en éclats.

 

Nous avons besoin de boire tous les jours. Rester plus de trois jours sans boire peut nous être fatal. Nous ne pouvons pas nous offrir le luxe de nous priver de la douce présence de notre Papa Céleste sans que cela ait des conséquences désastreuses pour notre âme. « Seigneur, mon être intime soupire après Toi, ne me cache pas Ta face, ne me laisse pas dans les tourments de la soif mais vient me désaltérer par Ton amour infini envers moi ».

 

Bonne réflexion.

EZ37M © www.mfpg.be



Commentaires: 0