Le feu est-il allumé 4 ?




Éphésiens 1.19 - quelle immense puissance il a déployé en notre faveur à nous les croyants ; son énergie, sa force toute-puissante, (TOB)


Une autre caractéristique du feu, plus positive celle-là, c’est qu’il apporte de l’énergie. Si vous possédez un véhicule, celui-ci fonctionne et va de l’avant à cause de l’énergie du feu, du moins s’il est équipé d’un moteur à explosion. D’explosion, il en est question dans le verset 8 d’Actes 1 : « Mais vous allez recevoir une puissance, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins ». Le mot puissance est « dunamis » en grec, ce mot est à la racine du mot « dynamite ».

 

Le feu qu’apporte le Saint-Esprit est une puissance (une capacité, une force, le pouvoir) qui vous permettra d’aller de l’avant. Quand les enfants de Dieu perdent ce feu, ils commencent à stagner et ensuite à régresser. La vie chrétienne est une marche en avant, une course même (Philippiens 3.14). Nous sommes appelés à aller de progrès en progrès, à être transformés de gloire en gloire pour ressembler toujours plus à notre Seigneur (2 Corinthiens 3.18).

 

C’est une bonne chose de faire le point de temps en temps pour voir où nous en sommes. Comparativement à l’année dernière, ai-je progressé ? Ai-je acquis plus de connaissance, de maturité ? Le fruit de l’Esprit a-t-il grandi en moi et mon caractère s’est-il adouci ? Suis-je plus près du but ? Quelles ont été mes victoires, mes gestes d’amour, mes percées spirituelles ?

 

Vous voyez, il n’est pas question ici de réunions d’anciens combattants : « Moi je suis chrétien depuis vingt ans, moi trente, moi… ». Qu’est-ce qui a changé ? Si le bilan est négatif, la cause probable en est que nous avons perdu notre feu. Nous sommes tombés dans une routine religieuse, cela fait bien mais cela manque cruellement de vie, d’explosivité, d’enthousiasme, de cette force irrésistible d’aller plus haut, d’aller plus loin. Sur le bord de la route on retrouve malheureusement trop d’enfants de Dieu désabusés.

 

Mes bien-aimés, revenons à cette recommandation de Paul : « Rallume le don que tu as reçu » (2 Timothée 1.6). Commençons à prier en langues davantage. Retrouvons une vraie intimité avec le Seigneur. N’acceptons pas de vivre un jour de plus sans que ce feu brûle dans notre cœur. Secouons toute la poussière de la tradition. Seigneur donne-nous un cœur enflammé pour toi, plein de l’énergie de ta vie.

 

Bonne réflexion.

EZ37M © www.mfpg.be


Voir aussi

Le feu est-il allumé 3 ?



Commentaires: 0