Une vie abondante !




Jean 10.10 - Moi, je suis venu afin que les hommes aient la vie, pour qu’ils possèdent une vie surabondante.


Notre verset montre combien le Seigneur veut nous combler de sa grâce. Le Seigneur Jésus n'est pas venu seulement pour nous extraire à la mort éternelle, Il est venu, a donné sa vie, pour que nous, nous possédions une abondance de vie, nous pouvons même traduire une vie extraordinaire.

 

Combien d'entre nous vivons une vie extraordinaire ? Cela veut-il dire que les Paroles de Jésus ne sont pas exactes ? Nous avons tellement souvent l'impression d'être englués dans un train-train quotidien. Ce constat m'amène à quelques réflexions.

 

Possédons-nous encore la passion ? Un enfant fait plaisir à observer. Cette recherche, ce désir de découvrir, cette envie de faire des exploits, cette candeur dans l'expression de ses sentiments. Où est passée cette passion qui nous a animés lors de notre rencontre avec le Seigneur ? Où est le feu qui nous a envahis quand le Saint-Esprit nous a touchés ?

 

Avons-nous encore le regard sur les vraies priorités ? Qui est au centre de notre vie, qui est sur le trône ? A qui je donne la primeur de ma pensée et de mes efforts ? Finalement qu'avons-nous fait du dépôt que Dieu a mis dans notre cœur ?

 

Il n'y a pas dans ces propos une invitation à une introspection morbide mais un appel à un bilan honnête. La vie que le Seigneur nous a donnés possède un pouvoir d'évolution, de développement extraordinaire. Pour cela, cette vie a besoin d'une bonne terre : un cœur honnête et bon, sincère, entier...

 

Les hommes de la Bible et ceux qui ont suivi leurs traces sont là pour attester que le Seigneur est capable de faire de nous, petite poussière de l'univers, un homme ou une femme extraordinaire qui bouleversera son environnement.

 

Bonne réflexion.

EZ37M © www.mfpg.be


Voir aussi

Dieu a voté pour vous !

Cliquez sur le téléphone pour recevoir la pensée du jour via whatsapp ou email

Cliquez sur la Bible pour rejoindre l'index des archives et trouver plus de pensées à méditer



Commentaires: 0