Dieu est bon !




Actes 10.38 - Vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec lui.


Une vidéo publiée sur Facebook montrant un serviteur de Dieu priant pour des personnes malades dans la rue, avec un succès évident, a créé une polémique. Les commentaires ont fusé sur l'utilité d'une telle pratique, sur l'importance absolue d'amener les gens au salut, certains voyant même dans cet homme un faux prophète, un suppôt de satan.

 

Ce qui m'interpelle dans notre verset, c'est que le Seigneur Jésus allait de lieu en lieu faisant du bien. Comment le faisait-il ? en guérissant les malades ! Il n'est pas dit qu'Il les sauvait, qu'Il prêchait la repentance, Il leur faisait du bien en les guérissant. Je pense que plusieurs n'ont pas encore saisi le cœur du Père et ils ne comprennent pas l'économie de Dieu. Le condensé de l'Évangile commence par : « Dieu a tant aimé le monde... » (Jean 3.16). Dieu aime les gens ! Dieu veut leur faire du bien ! Il n'y a pas en Lui un calcul qui dit : « Si Je le guéris, Il va croire en Moi ». Le Père ne donne pas un miracle sur la base du « donnant-donnant », Sa bonté le pousse à aimer et encore aimer et à donner gratuitement. Il aimerait tellement que nous participions à cette merveilleuse aventure.

 

Si nous évangélisons dans le but d'évangéliser, nous avons tout faux. Si nous évangélisons parce que nous sommes animés par l'amour de Dieu pour les gens, nous avons tout bon ! Si le serviteur dont nous parlons a pour mission d'agir ainsi, pourquoi ne pas nous réjouir que le nom de Jésus soit honoré et que des êtres humains vivent une grâce dans leur vie. Si Jésus avait dû calculer le nombre de malades qui croiraient en Lui avant de les guérir, Il aurait fait très peu de miracles. Où étaient-ils tous au moment de la croix ?

 

Qu'on ne me dise pas que Jésus n'a touché que ceux qui sont venus à Lui ! Et le paralytique de la piscine de Bethesda alors ? la Samaritaine, Zachée, l'aveugle né, le démoniaque Gérasénien... Il parcourait les villes et les villages, guérissant toute maladie et toute infirmité ! C'est bien Lui qui allait vers les gens de ces villes et ces villages.

 

Mes bien-aimés, nous avons besoin de déchirer nos cœurs pour saisir un petit peu plus le cœur de notre merveilleux Seigneur. Comme un serviteur de Dieu l'a dit : « Il y a en chacun de nous un pharisien ». C'est le bon moment pour lui donner un coup fatal. Allons vers les malades autour de nous, animés de la passion de Dieu pour les êtres humains, et prions pour leur guérison.  

 

Bonne réflexion.

Association EZ37M © www.mfpg.be


Voir aussi

Opportuniste ?

Cliquez sur le téléphone pour recevoir la pensée du jour via whatsapp ou email

Cliquez sur la Bible pour rejoindre l'index des archives et trouver plus de pensées à méditer



Commentaires: 0