Chapitre 1 - L'évolutionnisme.



L’évolutionnisme regroupe l’ensemble des théories sur la création de l’univers, l’apparition de la vie et l’évolution des espèces développée par Charles Darwin dans son livre « L’origine des espèces par la sélection naturelle » paru en 1859.

 

Ces différentes théories viennent en contradiction de cette déclaration de la Bible : « Dieu dit enfin : Faisons les êtres humains; qu’ils soient comme une image de nous, une image vraiment ressemblante ! » (Genèse 1.26). Nous voulons, dans ce chapitre, démontrer les faiblesses de ces théories. Elles sont enseignées comme une science exacte, pourtant, depuis Darwin, la génétique, la géologie, l’astronomie et d’autres sciences viennent mettre à mal le bien fondé de cette croyance.

 

La théorie de l'évolution nous est enseignée comme si c'était un fait établi, avec la même persuasion que de l'histoire ou de la géographie. Or, selon le dictionnaire Larousse, une théorie est une connaissance spéculative, c'est à dire arbitraire et invérifiable. A vrai dire elle fait appel à la crédulité tout comme le récit de la Genèse. Ne croyez pas que les preuves soient irréfutables et l'évolutionnisme ne donne aucune explication sur l'univers. Aujourd'hui, grâce à de puissants télescopes, on peut observer que l'univers s'étend sur quatre milliards et demi d'années-lumière et les astronomes sont d'accord pour dire qu'il est sans cesse en expansion. La théorie du Big Bang (événement assimilable à une gigantesque explosion, qui serait à l'origine de l'expansion de l'Univers) n'explique pas d'où viennent les ingrédients pour cette explosion. Deux astres se seraient croisés d’un peu trop près et le chaos engendré aurait créé notre système solaire. Mais d’où venaient ces deux astres ?

 

Romains 1.20 - En effet, depuis que Dieu a créé le monde, ses qualités invisibles, c’est-à-dire sa puissance éternelle et sa nature divine, se voient fort bien quand on considère ses œuvres.

 

Quoi qu'on en dise, de quelque manière que l'on tourne la question, il y a eu un commencement et derrière ce commencement, il ne peut y avoir, de manière raisonnable, qu'une intelligence. Si nous regardons  autour de nous : le ciel, la nature, notre propre corps… tout cela ne viendrait-il que par une suite incalculable de coïncidences dont on ne sait pas comment cela aurait commencé ? Comme le disait un ami : « Il faut beaucoup de foi pour ne pas croire en Dieu » !

 

Cette intelligence, voilà notre Créateur, c'est Lui qui a créé toutes choses et qui se révèle aujourd'hui dans sa Parole, la Bible. Nous tirons notre existence directement de Lui et nous ne pouvons être pleinement épanouis que lorsque nous retrouvons notre identité en Lui. L'apparition de la vie sur la terre par hasard est incompatible avec cela et bien que la Genèse ne soit pas un traité de science, elle est pleine de bon sens.

 

J’ai rencontré beaucoup de personnes qui croyaient que l'homme descend du singe, la théorie de l'évolution donc. Mais quand je demandais si elles avaient approfondi la question, la réponse était presque toujours non. Or, notre origine est une chose très importante, ma destinée est toute différente si je suis un singe amélioré ou une créature créée à l'image de Dieu. Il existe beaucoup d'incohérence dans l'évolution et je vais juste en prendre une : l'apparition de la vie.

 

Les évolutionnistes expliquent que l'atmosphère primitive était très différente de la nôtre. Pour qu'une molécule inerte devienne une molécule organique vivante, il a fallut onze étapes chimiques consécutives, ceci dans une atmosphère en plein chaos. Chaque étape est possible mais tellement peu probable. Des mathématiciens ont essayé de calculer cette probabilité : il existe une probabilité sur des milliards qu’une seule de ces étapes arrive. Comme il y a 11 étapes, il faut mettre cette probabilité à l'exposant 11. Pour expliquer ce qu’est un exposant, voici un exemple. Vous prenez la route pour une destination inconnue. Sur cette route, vous devrez choisir 11 fois entre trois chemins où il n’y a aucune indication. Vous obtenez 3 à l’exposant 11. Il faut multiplier 3 par 3, c'est-à-dire 9, et multiplier 9 par 3, soit 27 et ainsi de suite 11 fois, ce qui donne 177.147. Vous avez donc une probabilité de 1 sur 177.147 d’arriver à bon port.

 

Autre exemple sur la probabilité de l’apparition de la vie sur terre par « hasard » : Imaginez un loto où il faut trouver 15 nombres sur une case de 200 et que vous remportiez le jackpot 11 fois de suite...

 

La meilleure démonstration c'est qu'en laboratoire, où les conditions sont optimales et pas chaotiques comme dans l'atmosphère primitive, personne n'a pu créer la vie à partir d'une molécule inerte ! Et même si c'était le cas, cela démontrerait qu'il faut une intelligence pour le faire. Le hasard ne peut rien créer, l'apparition de la vie par hasard est une utopie, voire un mensonge. Seule l'intelligence de Dieu a pu créer la vie.

 

L’épître de Paul aux Romains nous dit que certains êtres humains se vantent d’être sages mais qu’ils sont insensés. Les évolutionnistes ont besoin de beaucoup de temps pour que leur théorie soit plausible, plusieurs milliards d'années, une cellule primaire ne se transforme pas en être humain comme cela, il faut des milliers de milliers de générations mutantes.

 

Seul petit souci, c'est que l'âge de notre système solaire dépasse difficilement dix milles ans. Pourquoi ? D'abord parce que si la lune était aussi âgée, les poussières cosmiques de son sol devraient faire des kilomètres alors qu'elles ne font qu'une dizaine de centimètres. Il y a aussi la taille de notre soleil. Le soleil rétrécit d'environ un mètre et demi par an. Donc si notre système solaire était vieux de quatre milliards d'années, la taille de notre soleil au départ était de 6 millions de kilomètres (pour arriver à ce chiffre calculez 1,5 m multiplié par 4 milliards) plus gros que celui d’aujourd’hui, de quoi cramer complètement la pauvre petite planète bleue.

 

Et que dire encore ! Génétiquement nous sommes plus proches du porc que du singe… un chat n'a jamais fait un chien… Darwin doutait fortement de sa théorie à la fin de sa vie… La seule évolution observée se fait toujours au sein d'une même espèce. Le test au carbone 14, qui sert à dater des ossements par exemple, n'est pas si fiable que cela. Une personne morte de rachitisme il y a trente ans sera datée d’un million d’années par le carbone 14. Le monde scientifique est très partagé sur ce sujet, bref...

 

Chacun fait ses choix en matière de foi.  Mais ce n’est pas juste de dire que la science « démonte » la Bible. Dieu se révèle comme le Créateur, Il l'est réellement et rien ni personne ne pourra changer ce fait. Quel sera ton choix ?