Vers une Eglise souterraine, préparons-nous !


Depuis 2012, nous avons sur nos cœurs de "tirer la sonnette d’alarme" en disant, peuple de Dieu, prépare toi. Nous vous invitons à lire l'ensemble de ces messages.

 

Il y a maintenant plus de vingt ans, j’ai eu un songe. Je ne le détaillerai pas mais en voici quelques extraits.

 

Une mer calme mais dans une nuit sombre. Des gens dans la mer s’accrochant à des morceaux de débris de bateaux. Ces gens arrivaient ainsi à flotter sur l’eau. Certains étaient à bout de souffle, prêt à mourir, pour d’autres, c’était trop tard, ils étaient déjà morts noyés et à la surface de l’eau.

 

Des gens étaient sur un radeau de fortune. Ils étaient conduits par l’Esprit de Dieu, je vous rappelle qu’il faisait noir, très noir, et il était impossible de se rendre auprès de ces naufragés sans cette conduite spirituelle. Les gens sur le radeau allaient d’un naufragé entre la vie et la mort à l’autre, ils les tiraient sur le radeau et ceux-ci reprenaient vie.

 

Ce n’était pas un grand radeau mais dans les mains du Seigneur, il était efficace.

 

Les années ont passé sur ce songe et voici ce que nous avons sur nos cœurs de vous partager.

 

Les bateaux représentent les communautés. Certaines vont voler en éclat. Cela fait plusieurs années que nous vous partageons qu’il y a un gros nuage noir de persécution qui arrive sur nos pays européens. Ce nuage est malheureusement là.

 

Ces communautés, pour certaines, vont éclater à cause de leur désobéissance à Dieu parce qu’il y règne la méchanceté au lieu de l’amour, les faux semblants au lieu de la vérité… Pour d’autres, c’est la persécution qui les fera fermer et disparaître. Mais peu importe, le résultat reste le même.

 

Ce petit radeau représente un lieu simple, une maison, un petit groupe de prière ; petit mais dans lequel Dieu veut restaurer et ramener à la vie ces personnes victimes du naufrage des bateaux.

 

Cela rejoint un autre songe qu’il m’a été donné de vivre, il y a déjà plusieurs années également. Une terre très sèche, craquelée, tout paraissait mort. Pourtant, à un moment donné, j’ai vu des vers remonter à la surface par les crevasses. Il y avait des cloches qui sonnaient. Une pluie est arrivée, d’abord fine puis progressivement, celle pluie est devenue torrentielle. La présence de Dieu était très très forte. C’était merveilleux !

 

En fait, en apparence, tout semblait mort, mais ce n'était pas le cas.. Certes elle était souterraine mais bien présente et prête à sortir au moment où la gloire de Dieu se manifesterait.

 

Nous croyons que ces deux songes sont en corrélation.

 

Nous invitons chacun à envisager la possibilité d’ouvrir sa maison pour créer ce lieu de refuge. Nous ne voulons pas dire par là de quitter les communautés, et nous savons que certaines d’entre elles, sont constituées également en groupes de maison. Mais nous vous encourageons à vous préparer, à vous former pour ces temps difficiles qui arrivent, temps où la liberté de se rassembler dans les églises ne sera plus possible. Cependant, la vie de Dieu et la gloire de Dieu se manifestera dans ces lieux préparés. Ces lieux seront des lieux de fraternité, d’amour, de guérison, de restauration, des lieux de vie et de retour à la Vie.

 

Es-tu prêt(e) à ouvrir ta maison ?

 

Merci d’examiner cette prophétie et de retenir ce qui est bon. N'hésitez pas à nous écrire.

 

Avec tout notre amour.

 

Ézéchiel 37 Ministères © Juillet 2016


Commentaires : 3
  • #3

    Philippe De Vos (samedi, 05 août 2017 12:54)

    Je vous remercie pour le message : en effet, Dieu veut que nous vivions l'amour fraternel.
    Que Dieu Vous bénisse,
    Philippe De Vos

  • #2

    Fabien Weigel (dimanche, 07 mai 2017 15:53)

    Nous avons eu depuis des années aussi ce sentiment/vision de multiples foyers de disciples où la gloire de Dieu soit manifeste, un mouvement qui ne puisse être saisi ni contrôlé des hommes... des groupes autonomes sous la direction de Christ le grand berger avec des interactions pour oui l'édification mutuelle mais hors formalisme et institutionnalisme... certainement l'un des modèles dans ces temps ci et sans doute l'expression de l'église dans des temps à venir.

  • #1

    Yves Gravet (dimanche, 07 mai 2017 15:51)

    En recevant ce partage de Claudy et Corinne, je peux y ajouter qu'il y a 40 ans un frère dans le ministère partageait cette même pensée.
    Aujourd'hui, suivant le Saint-Esprit dans ses œuvres, en réponse à ´l'appel' de notre Seigneur Jésus en vue de rétablir (élever) l'autel de priere là où la porte s'ouvre à son appel, le Saint-Esprit déposé, marque de son identité divine cette maison destinée à être un refuge où la grâce de Dieu demeure.
    Yves, son serviteur.